John Benton, après avoir été pendant de longues années pasteur d’une église baptiste à Guildford, en Angleterre, il est maintenant directeur du soutien pastoral au célèbre London Seminary. Il a aussi été rédacteur en chef d’un journal évangélique, et il est l’auteur de très nombreux livres, dont plusieurs sont publiés en français.

  • Comment garder la foi: Le message de l’épître de Jude

    La société moderne tourne en ridicule la possibilité de connaître la vérité absolue, qui n’existe pas selon elle. Les hommes écartent par ailleurs les normes morales quand celles-ci se placent sur le chemin du plaisir personnel et de la stimulation de l’individu. Et les milieux religieux ne sont épargnés.

    Dans un tel environnement, deux dangers menacent l’Église. Lasse de nager à contre-courant de la permissivité ambiante, elle court le risque de laisser aller son attachement à la vérité biblique et à ses implications pratiques, ainsi que de renoncer à sa foi en Christ comme unique Sauveur, ceci dans le but d’atteindre la respectabilité sociale.

    En même temps, le désir ardent du croyant de voir se produire un réveil spirituel l’expose à accepter tout ce qui donne l’apparence du surnaturel, tout ce qui cause une sensation et attire la foule, même si cela n’a que peu de rapport véritable avec le message biblique.

    En son temps, Jude écrivit son épître pour combattre un faux enseignement qui, à bien des égards, illustre les pires dangers qui menacent l’Église et l’Évangile aujourd’hui. Son message est des plus actuels et pertinents.

    Dans ces pages, John Benton exhorte son lecteur à saisir la vision qu’avait Jude de combattre pour la foi transmise une fois pour toutes aux saints. Ce combat ne se situe pas seulement au niveau de l’intellect, mais il touche aussi une vie chrétienne concrète et responsable, empreinte d’amour pour celui qui s’égare, mais fidèle à la nature et la révélation de Dieu.

    9.600 CFA
  • La grande vision d’une petite église

    Nous vivons au sein d’une société qui se prosterne devant l’autel du gigantisme et du sensationnel. Aux yeux du monde, rien ne mérite l’attention à moins d’être grand, et cette mentalité filtre parfois parmi les chrétiens.

    Comment annoncer la Bonne Nouvelle du salut dans un tel environnement ? Surtout, comment vivre dans la fidélité à Dieu et comment rester positif quand on est petit et apparemment insignifiant ?

    De nombreuses assemblées de chrétiens vivent cette situation et se posent de telles questions. John Benton écrit pour ces groupes. Avec sensibilité et pragmatisme, il vise à encourager le peuple de Dieu. Il s’adresse aux petites églises qui se réunissent fidèlement et régulièrement, mais qui se sentent isolées et faibles.

    Il souligne que la santé d’une église ne tient pas à sa taille mais à la vocation que Dieu lui adresse et à sa réponse à cette mission. L’Écriture et l’histoire de l’Église témoignent du fait que le Seigneur utilise souvent ce qui semble dépourvu de forces et de capacités pour accomplir son œuvre et faire éclater sa gloire.

    La petite église (et la grande aussi !) est ici invitée à voir qu’elle est peut-être précisément cette semence que le Maître prévoit d’utiliser pour produire une abondante moisson à la gloire de son nom.

    12.800 CFA