Certaines communautés sur la terre vivaient en harmonie en toute simplicité, humilité et respect mutuel. Les membres de ces communautés croyaient qu’ils étaient tous égaux bien qu’ayant des fonctions différentes au sein de la communauté. Ils travaillaient tous pour un même but et la communauté était plus importante que l’individu. Les familles étaient soudées et épanouies car les cas de divorces étaient très rares pour ne pas dire quasi inexistants. 

Ces communautés étaient soumises à des lois naturelles et surnaturelles auxquelles elles obéissaient scrupuleusement, convaincues qu’elles allaient être jugées plus tard par l’auteur de ces lois. Les enfants obéissaient à leurs parents et les femmes étaient sous la mission du mari. Les enfants appartenaient à la communauté de telle sorte que tout parent avait le droit de surveillance et de correction en cas d’écart de comportement. Les enfants reconnaissaient tous les parents de leur communauté comme des pères et des mères ayant autorité sur eux. 

Cependant, les communautés en question ont été envahies à un moment donné de leur histoire par d’autres systèmes de pensée incarnés par des individus venus des contrées lointaines à la recherche des ressources humaines et matérielles en vue d’exercer une plus grande domination sur les territoires. Pour réussir leur mission et prendre le contrôle de toutes ces communautés, les envahisseurs ont dû attaquer les pensées de leurs cibles en priorité. C’est ainsi qu’à travers de nombreuses stratégies rusées et subtiles, l’envahisseur est parvenu à remplacer les pensées d’unité et de solidarité par les divisions et l’individualisme. 

La simplicité, l’humilité et le respect ont laissé place à la vanité, à l’orgueil et au mépris. Là où les enfants craignaient et respectaient les parents pour ce qu’ils sont, le respect est devenu conditionné par la valeur socio-économique des parents. Le nombre de divorces et d’enfants illégitimes a augmenté considérablement. Tout ce désordre a formé un excellent vivier dans lequel les maladies, les crimes, les meurtres, les guerres ainsi que toutes les autres sortes d’abominations allaient proliférer. 

Le plan de l’envahisseur a fonctionné seulement parce que les communautés lésées n’ont pas veillé sur leurs pensées avec sérieux et détermination. Je tiens à souligner à ce niveau que ce livre n’est ni un procès d’intention, ni une dénonciation politique. Sa vocation est uniquement de faire prendre conscience de l’importance capitale des pensées pour la vie d’un individu, d’une famille, d’une communauté, d’un pays, d’un continent et de toute l’humanité. 

La société de consommation 

Thomas J. STANLEY, l’auteur de « The Millionnaire Next Door » dévoile le secret des hommes et des femmes les plus riches de la terre. Il parle des faits réels puisqu’il a luimême rencontré et interviewé les personnes les plus riches du monde. La description que l’auteur fait des plus riches de la planète est totalement contraire à ce que les films, les magazines, la télévision et tous les autres médias laissent croire. 

La plupart des personnes qui n’ont de riche que l’image que les médias donnent sont loin d’imaginer que la grande majorité des plus riches du monde habite dans des maisons de 300.000 dollars en moyenne, qu’ils achètent les voitures une ou deux années après leur première mise en circulation au lieu d’une voiture neuve, qu’ils achètent leurs 19 vêtements dans les magasins ordinaires. L’image réelle des riches telle que Thomas J. STANLEY l’a décrite est ce que le créateur a prévu pour l’être humain. 

Le créateur veut que tout homme soit trouvé bon intendant des ressources qui lui sont confiées. Les riches que STANLEY décrit sont conscients de chaque dépense qu’ils limitent à ce qui est utile et non à ce qui leur est permis. Ces riches refusent d’être esclaves de la mode ou d’autres gadgets. 

« Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. » 1 Corinthiens 6 : 12 

Cependant les riches en question sont des sources de bénédiction pour l’humanité à travers les nombreux emplois qu’ils créent ainsi que les solutions que leurs entreprises apportent à la terre toute entière sous forme de produits et de services. Tout cela fait d’eux le sel de la terre. Les ennemis du plan de Dieu pour l’acquisition et la gestion des richesses attaquent les pensées de l’ensemble des êtres humains à travers toutes sortes de publicité directe ou indirecte. C’est ainsi que de manière très subtile, on te fera croire que tu as besoin de certaines choses. 

À partir du moment où tu laisses cette pensée te posséder, tu commenceras à ressentir le besoin. Ce ne sera plus qu’une question de temps pour que tu passes à la caisse et que tu dépenses l’argent avec lequel tu pouvais investir et créer de la valeur. Le fait d’avoir dépensé ton argent chez le commerçant lui permet de te catégoriser comme une personne qui ne veille pas sur ses pensées. 

Pour cette raison, tu seras toujours une des premières personnes chez qui il fera la promotion de ses nouveaux produits. Les commerçants ne cesseront jamais de convoiter tes pensées et cela peut sembler légitime.  Cependant c’est aussi légitime que tu veilles sur tes pensées, afin d’être capable de n’acquérir que les choses utiles. C’est ainsi que Dieu te considérera comme un bon intendant…

Ce texte est un extrait du livre « BIEN PENSER POUR MIEUX RÉUSSIR » écrit par Dominique MBOG.
Nous vous invitons à lire l’article suivant “Le système éducatif peut être un danger”.

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *