La lecture du temps.   

La météorologie nous permet de comprendre les différentes saisons qui existent et au-delà de ça elle nous apprend exactement à quel moment une saison se termine pour qu’une autre prenne place.  

Même Dieu a créé les astres et les luminaires pour présider les temps, sans que l’on nous dise, sans même lire sa montre si l’on voit le soleil se coucher nous saurons que la lune est sur le point de se lever et que le soir veut entrer.  

Lorsque nous voyons cela si nous étions en train de marcher dans une brousse, nous nous poserons et prendrons de précaution parce que nous savons lorsqu’il fera noir nous ne pourrons marcher.  

Pendant l’été nous pouvons circuler en sous vêtements tranquillement, cela nous posera aucun problème mais lorsque nous lirons dans le temps et verrons que l’hiver approche, sans être bête nous irons trouver des lourds vêtements pour nous couvrir sans que quelqu’un nous envoie.  Parce que la lecture du temps nous signale à quel moment une saison termine pour laisser la place à une autre et comment s’y préparer.    

Chaque chose a son temps  

Ecclésiaste 3: 4. Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser ;  

Il est d’une aberration extrême de vivre sous le soleil là où tout change en fonction du temps et de croire que ce que vous êtes où ce que vous avez restera constant sans connaître une ombre de variation. La vie est faite de mutation, la vie est faite de changement et de variation, déjà que le temps lui-même a un passé, un présent et un futur, alors la vie qui est soumise au temps n’influence pas le temps, au contraire elle est influencée par le temps. 

Nous avions vu sous le soleil de rois devenir des citoyens ordinaires, des riches devenir des pauvres, des grands devenir des petits, des intelligents devenir des insensés. Nous avions vu des choses extraordinaires devenir viles, des choses pour lesquelles les hommes pouvaient voler pour obtenir sont devenues obsolètes dans le temps.  

Chaque chose a son temps, il y a une saison pour toutes choses, si un enfant dans le temps peut devenir un vieillard sachez que le vin peut devenir du vinaigre.   Dans le temps il est possible de voir un prince sur un cheval aujourd’hui et demain le voir à pieds devenir esclave, votre situation n’est pas extraordinaire, c’est juste la conséquence d’une variation de saison.  

Ce que vous vivez aujourd’hui que ça soit dans les études, dans les affaires, dans le ministère, vous aviez perdu des partenaires, l’onction que vous aviez n’est plus ; J’aimerais vous dire une chose cher homme de Dieu, l’onction qui est une substance spirituelle qui est octroyée par un être soumis dans un temps, elle est également influencée par l’impact du temps que subira son porteur.  

L’onction aussi est saisonnière, il arrivera à un temps de votre ministère que l’onction que vous manifestiez ne se manifeste plus, il arrivera même qu’à un temps de votre parcours avec Dieu de rencontrer un ange qui voudra vous tuer comme cela a été pour Moïse.  Vivre avec la mentalité de la constance dans le temps est une erreur à commettre.   

Si vous avez des partenaires aujourd’hui dites vous ceci, il se peut que demain vous n’ayez aucun d’eux, la grâce que vous avez aujourd’hui dites-vous qu’il est possible que demain vous ne l’ayez plus pour une seule et unique raison que dans la vie rien n’est acquis. Le temps ne passe pas, c’est nous qui passons dans le temps, le temps ne bouge pas, c’est nous qui bougeons dans le temps, le temps en vrai ne change pas, c’est les choses autour du temps qui changent alors ayez dans l’esprit cette lumière que chaque chose a une durée bien définie dans le temps et si cela s’écoule elle passe.  

Ce texte est un extrait du livre « Quand le vin devient du vinaigre  » écrit par Chloé Yandoli.

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *