Prendre conscience de l’importance de jeûner peut nous amener à nous abstenir des relations sexuelles propres au mariage. En réalité, c’est même une règle générale, non un ordre divin. À la question, peut-on avoir des relations avec notre femme ou notre mari lorsque l’on jeûne, la Bible répond: 

« Ne vous privez pas l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vous consacrer [au jeûne et] à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente à cause de votre manque de maîtrise » 1 Corinthiens 7:5. 

Cependant, il convient de noter que le mot « jeûne» n’apparaît pas dans le texte grec original de ce verset «nesteuo», cependant, le mot utilisé dans le texte original est « nesteia», qui se réfère généralement à une abstinence ou une restriction alimentaire.

Tout comme manger, faire l’amour avec son épouse ou son époux n’est pas un péché mais le désir de s’approcher de Dieu et de se sanctifier est si grand que nous pouvons nous abstenir de toute chose habituelle qui pourrait nourrir la chair, particulièrement dans des temps de jeûne prolongé. Alors dans ces temps de jeûne prolongé, il est préférable de s’abstenir de relations sexuelles. 

En fait, le jeûne diminuera ou éliminera souvent de lui-même la libido pendant cette période et les désirs sexuels s’envoleront. Il est toutefois important de s’abstenir en accord avec son époux/se et de reprendre, dans le cadre du mariage, une vie sexuelle sans trop tarder après avoir jeûné.

L’abstinence peut également prendre des formes différentes. Certains s’abstiendront de sorties, de jeux vidéo, de communication avec l’extérieur, de télévision, etc…

Ce texte est un extrait du livre « 12 Raisons de Jeûner » écrit par Jérémy Sourdril.

Nous vous invitons à lire l’article suivant « Comment se réalimenter après le jeûne ?« .

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *