« Si nous ne rendons pas grâce à Dieu, nous ne permettrons jamais à Dieu de perfectionner ce qu’il nous a donné. »

« Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, ils élevèrent la voix, et dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous ! Dès qu’il les eut vus, il leur dit : Allez-vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris. L’un deux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain. Jésus, prenant la parole, dit : Les dix n’ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils ? Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ? Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé. » Luc 17:11-19 

« Et les neuf autres, où sont-ils ? » s’exclama Jésus ! Comme ils ne sont pas revenus rendre grâce, ils avaient reçu un miracle mais qui n’était pas parfait.

  • C’est quoi la perfection du miracle ?

La perfection du miracle est le fait que nous obtenions la sécurité spirituelle du miracle ; la Sécurité spirituelle du miracle c’est la parole qui bénit notre miracle en assurant notre salut. Lorsque nous recevons un miracle, ce miracle peut nous détruire nous-mêmes à la longue.

Par exemple, il y a des gens qui ont reçu des maisons, un bon travail… qui les a rendus orgueilleux. Mais ce lépreux dont nous parle le verset biblique ci-haut cité a reçu son miracle et est revenu rendre grâce, c’est alors que le Seigneur lui dit : « ta foi t’a sauvé ».

La Foi est venue nous sauver en ce que, ce que nous avons reçu ne nous détruira pas, ce que nous avons reçu de Dieu ne nous modifiera pas mais nous irons de l’avant. La Foi sauve notre âme en ce que le miracle que Dieu nous a donné ne nous emmène pas à être pire mais plutôt à devenir meilleur.

Cette phrase « Ta foi t’a sauvé », a apporté le caractère spirituel qui manquait au miracle qu’avait reçu ce lépreux.

Revenir rendre grâce à Dieu après avoir reçu un miracle, permettra à Dieu de perfectionner ce qu’il nous a donné. Et cela fera que ce que nous avons reçu de Dieu ne nous détruise jamais mais au contraire nous conduit à devenir parfaitement ce que nous sommes.

Pour conclure, notons que notre MATONDO (merci) honore Dieu. Néanmoins, il y a plusieurs façons de dire MATONDO (Merci) ou de rendre grâce à Dieu, notamment par des offrandes volontaires ou encore sacrificielles.

Nous pouvons dire merci verbalement (témoignage) tout comme nous pouvons le dire à travers des offrandes et des dons. C’est à ce niveau que nous devons comprendre que la reconnaissance dépend de la révélation du bienfait. si vous n’avez pas perçu le bienfait à sa juste valeur, il vous sera difficile de dire merci comme il se doit.

« Je me rappelle encore de toutes les offrandes sacrificielles que nous avions eues à faire avec mon Mari lorsque l’on demandait des enfants à Dieu; et j’en suis convaincue que ces offrandes ont dû crier devant le trône de Dieu. Et je ne cesserai non seulement de lui dire merci verbalement pour les jumeaux qu’il m’a donnés, mais je continuerai aussi à lui rendre des actions de grâce par mes offrandes. »

Quand une personne a compris jusqu’où Dieu lui a fait du bien, elle peut lui dire merci de manière impressionnante ! Si nous voulons voir un changement positif dans notre vie, nous devons rendre grâce. Peu importe la situation qui existe, si nous sommes fidèles en action de grâces, il y aura un changement.

L’action de grâce est un sacrifice qui doit être offert en permanence. Chaque autel du sacrifice est un autel où les choses sont transformées. Ne manquons jamais d’offrir un sacrifice d’action de grâce au Seigneur.

Que le Seigneur renouvelle en nous un esprit de gratitude et une attitude qui témoigne continuellement les bienfaits de l’Eternel quelles que soient les circonstances dans nos vies.

Ne donnons pas prise au Malin qui nous fait oublier les bienfaits de Dieu. En toutes circonstances, même dans nos détresses, apprenons à faire monter à Dieu des actions de grâce, et nous verrons Dieu manifester Sa gloire dans nos vies.

Que Dieu bénisse nos vies et que nos vies changent afin que nous ayons toujours des raisons de dire « Matondo » à Dieu au nom de Jésus Christ. Amen

Ce texte est un extrait du livre « MATONDO: Vivre par les Actions de Grâces  » écrit par Arlette ManegabeAthom’s MbumaDavid KajisuFifi Bilolo TunasiGrâce TshiashalaMichael TetteyPasteur Lévi Kongolo KazadiSissi BogoliTracien Boma.

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *