Il existe deux royaumes opposés : le royaume de Dieu et le royaume de Satan. Le dernier cité est composé de princes des ténèbres, de démons, d’esprits mauvais, de la bête, de la reine du ciel, des hommes et des femmes qui ont vendu leur âme à ce royaume, qui travaillent pour lui, etc. Ces deux royaumes sont en combat perpétuel l’un contre l’autre. Ils veulent s’éliminer, chacun voulant faire disparaître totalement l’autre. C’est une guerre qui durera jusqu’à ce que nous soyons tous dans la Jérusalem céleste. C’est Dieu Lui-même qui a instauré cette guerre après la chute d’Adam : 

« Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » (Genèse 3 : 15).

Dans Apocalypse 12, Jean décrit une grande guerre entre le dragon et sa suite d’un côté et l’ange Michel et son armée de l’autre. Le dragon fut vaincu à l’issue de la bataille à cause du sang de l’agneau et de la parole de témoignage. Le dragon ne voulut cependant pas renoncer et s’en prit à la femme. N’ayant pu la vaincre non plus, il s’en alla, irrité, faire la guerre au reste de sa postérité, c’est-à-dire à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus (Apocalypse 12:17). Ainsi, nous sommes entraînés dans une guerre perpétuelle. La meilleure stratégie pour vaincre est d’attaquer le premier.

Aux enfants du royaume de Dieu et de la postérité de la femme que nous sommes, l’arme qui a été donnée pour anéantir les œuvres et les habitants du royaume de Satan est la prière de guerre. 

Lorsque deux pays sont en guerre, les sentiments sont mis de côté. Soit vous êtes victorieux, soit vous êtes vaincu au terme de la guerre. Dans la prière de guerre, il n’y a pas de sentiments : il n’y a pas de pitié pour l’ennemi, qui qu’il soit. Les chrétiens religieux n’acceptent pas cette sorte de prière. C’est en réalité parce qu’ils ignorent à quel point Satan et les citoyens de son royaume sont sans pitié et que les mots qu’ils détestent le plus sont « pitié » et « pardon ». 

Un jour, une femme subit le courroux des démons toute une nuit. Ceux-ci lacérèrent son corps de lames tout en la rouant de coups. Son corps était ensanglanté et meurtri. Pendant qu’elle subissait ce supplice, elle criait aux démons d’avoir pitié d’elle. Plus le mot « pitié » sortait de sa bouche, plus les démons la meurtrissaient. Ils reprochaient à cette femme d’oser prononcer le mot « pitié » et de demander leur miséricorde. 

A cause de cela, ils lacérèrent davantage son corps et lui firent subir des souffrances encore plus atroces et indescriptibles. Pour les démons, c’est vouloir les déshonorer que de leur demander miséricorde, eux qui ne connaissent que la méchanceté. Ce que les démons cherchent, c’est comment faire pour amener le plus de souffrance dans la vie des gens. Pour cela, ils utilisent tous les moyens possibles : esprits méchants, sorciers, féticheurs, etc.

Une sorcière qui avait décidé de faire souffrir un homme appelait mystiquement l’âme de celui-ci et lui faisait porter sur la tête une marmite d’eau bouillante. Cela se traduisait dans la vie de cet homme par des souffrances quotidiennes atroces.

Celui-ci venait chez moi plusieurs fois par jour pour être soulagé par la prière, du feu qu’il ressentait sur sa tête. Je finis par discerner d’où venait son problème. Il s’agissait d’une méchanceté purement gratuite d’une personne visant à le faire souffrir, laquelle en tirait satisfaction. Grâce à la prière de guerre que je fis, le démon qu’utilisait la sorcière pour faire souffrir l’homme se retourna contre sa maîtresse et lui fit porter la marmite d’eau bouillante.

Dans la Bible notre référence sur la prière de guerre est 1 Samuel 7 : 2-11 : 

« Il s’était passé bien du temps depuis le jour où l’arche avait été déposée à Kirjath Jearim. Vingt années s’étaient écoulées. Alors toute la maison d’Israël poussa des gémissements vers l’Éternel. Samuel dit à toute la maison d’Israël: Si c’est de tout votre cœur que vous revenez à l’Éternel, ôtez du milieu de vous les dieux étrangers et les Astartés, dirigez votre cœur vers l’Éternel, et servez-le lui seul ; et il vous délivrera de la main des Philistins. Et les enfants d’Israël ôtèrent du milieu d’eux les Baals et les Astartés, et ils servirent l’Éternel seul. Samuel dit: Assemblez tout Israël à Mitspa, et je prierai l’Éternel pour vous. Et ils s’assemblèrent à Mitspa. Ils puisèrent de l’eau et la répandirent devant l’Éternel, et ils jeûnèrent ce jour-là, en disant : Nous avons péché contre l’Éternel ! Samuel jugea les enfants d’Israël à Mitspa. Les Philistins apprirent que les enfants d’Israël s’étaient assemblés à Mitspa, et les princes des Philistins montèrent contre Israël. A cette nouvelle, les enfants d’Israël eurent peur des Philistins, et ils dirent à Samuel : Ne cesse point de crier pour nous à l’Éternel, notre Dieu, afin qu’il nous sauve de la main des Philistins.

Samuel prit un agneau de lait, et l’offrit tout entier en holocauste à l’Éternel. Il cria à l’Éternel pour Israël, et l’Éternel l’exauça. Pendant que Samuel offrait l’holocauste, les Philistins s’approchèrent pour attaquer Israël. L’Éternel fit retentir en ce jour son tonnerre sur les Philistins, et les mit en déroute. Ils furent battus devant Israël. Les hommes d’Israël sortirent de Les 40 buterentes sortes de prières dessous de Beth Car »

Mispa, poursuivirent les Philistins, et les battirent jusqu’au-Les enfants d’Israël abandonnèrent Dieu et se tournèrent vers les baals et les astartes. Dieu se retira d’Israël et les abandonna aux mains des Philistins, leurs ennemis jurés. Ces derniers les réduisirent en esclavage et les firent souffrir. Dans leur désarroi, les enfants d’Israël crièrent à Dieu pour que cesse leur misère.

C’est alors que Samuel amena le peuple à se repentir de tout son cœur avant qu’il n’invoquât le Dieu d’Israël afin qu’il soit délivré de la main de ses ennemis. Pendant que Samuel offrait en holocauste, un agneau de lait et criait à l’Eternel en faveur d’Israël, l’Eternel fit retentir son tonnerre sur les Philistins, et les mit en déroute. 

«Ils furent battus devant Israël. Les hommes d’Israël sortirent de Mitspa, poursuivirent les Philistins, et les battirent jusqu’au-dessous de Beth Car… Les Philistins furent humiliés, et ils ne vinrent plus sur le territoire d’Israël. La main de l’Éternel fut contre les Philistins pendant toute la vie de Samuel. Les villes que les Philistins avaient prises sur Israël retournèrent à Israël, depuis Ekron jusqu’à Gath, avec leur territoire ; Israël les arracha de la main des Philistins. Et il y eut paix entre Israël et les Amoréens » (1 Samuel 7 : 11-14).

Qu’en est-il de votre vie ? La situation dans laquelle vous êtes ne correspond nullement aux promesses de Dieu. Vous vivez une situation de désarroi intenable due à la pauvreté, voire la misère, au rejet, à la maladie, au blocage de vos affaires et de votre vie professionnelle. Vous êtes dans une situation où vous. ne pouvez même pas vous habiller décemment, a fortiori vous nourrir. Vous êtes célibataire endurci et aucune opportunite ne se présente à vous. Chaque fois que vous êtes près de réussir quelque chose ou de rentrer dans vos bénédictions, tout s’écroule. On pourrait poursuivre l’énumération. Ce qu’il faut retenir, c’est que des « philistins » vous tiennent en servitude. Il s’agit des citoyens du royaume des ténèbres, démons ou humains. Ce sont des terroristes, des destructeurs, des sadiques qui ne sont heureux que lorsque vous souffrez. Vous travaillez, mais c’est d’autres personnes qui en profitent. Ils sont sans pitié.

Par conséquent on ne peut tolérer de tels êtres. Depuis combien de temps êtes-vous dans une telle situation ? Pour être délivré de leur servitude, il vous faut leur livrer une guerre sans merci.

« La prière de guerre est ce qu’il vous faut. C’est elle qui fait tomber le tonnerre et la foudre de Dieu sur vos oppresseurs pour les mettre en déroute.

Pour être efficace, la prière de guerre doit être faite dans certaines conditions :

– elle se fait toujours dans le jeûne (d’un jour à une semaine) ;

– il faut faire une offrande ;

– il faut se repentir : abandonner ses péchés ;

– il faut faire sortir les idoles de votre cœur : seul Dieu doit occuper votre cœur ;

– il faut lire 1 Samuel 7 : 2-11 et prier sur la base de ce passage (en langue de préférence).

Voici comment opère la prière de guerre. Elle agit comme une dynamite: « Et un autre ange vint, et il se tint sur l’autel, ayant un encensoir d’or ; on lui donna beaucoup de parfums, afin qu’il les offrit, avec les prières de tous les saints, sur l’autel d’or qui est devant le trône. La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l’ange devant Dieu. Et l’ange prit l’encensoir, le remplit du feu de l’autel, et le jeta sur la terre. Et il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs, et un tremblement de terre. » (Apocalypse 8: 3 à 5)

Après la prière de guerre, il y a forcément une restitution. Lisez 1 Samuel 7 : 11-14 et reprenez ce que l’ennemi vous a retiré.

Que personne ne vous maintienne en servitude. Levez-vous et allez en guerre. Dieu est avec vous !

Ce texte est un extrait du livre « Les 40 différents types de prières  » écrit par Prophète Emmanuel SAWADOGO.

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *