« La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n’est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil, ‘ elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne soupçonne point Le mal, elle ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité;’ elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. » (1 Corinthiens 13 : 4-7)

L’amour est patient : si j’éprouve des sentiments pour une personne sans être patient avec elle, c’est que je ne l’aime pas. Si je m’irrite dès que les gens me font attendre, quels que soient l’ampleur de mes dons dans l’église et le niveau de ma foi, la Bible dit que je n’ai pas l’amour…

Comment est-ce que je sais que j’aime ? J’aime lorsque je suis patient(e) avec Dieu, lorsque je sais attendre patiemment qu’Il accomplisse Sa promesse. Je sais que j’aime lorsque je ne m’irrite plus devant les attitudes des autres : l’amour est patient.

Prends une à une les différentes caractéristiques de l’amour citées dans ce passage, et évalue ainsi si tu manifestes l’amour ou pas ; on peut donc dire qu’aimer ton prochain, c’est être patient avec tes proches, c’est leur faire du bien. C’est refuser de soupçonner le mal, mais croire en eux. C’est chercher l’intérêt des autres et pas seulement le sien, etc.

Alors, augmenter son amour, c’est augmenter chacune de ces caractéristiques vis-à-vis de Dieu et vis-à-vis du prochain. J’augmente mon amour en étant de plus en plus patient, de moins en moins irritable, de plus en plus bon, etc. Il ne faut pas demander l’amour, mais travailler à sa manifestation.

« Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit qui nous a été donné. » (Romains 5 : 5)

« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. » (Galates 5 : 22)

Puis-je apprendre à un chien à parler l’anglais ? Puis-je apprendre à mon fils à voler comme un oiseau ?

Bien sûr que non ! Il ne nous est pas possible de développer une capacité si elle n’est pas déjà en nous. Mon chien ne peut pas parler anglais car le langage n’est pas en lui… mon fils ne peut pas voler car l’humain ne possède pas cette capacité. De même, on ne peut te demander d’aimer ou d’accroître ton amour, si l’amour n’est pas déjà en toi.

L’amour de Dieu est en toi. Mon enfant peut parler l’anglais, le mandarin, le russe, etc. parce que le langage est en lui.

Mais il doit le développer s’il veut pouvoir s’exprimer dans la langue. De même, l’amour ne pourra s’exprimer que si tu le développes. Mon enfant a beau avoir les meilleures capacités linguistiques, s’il ne travaille pas le langage, il ne se développera pas. Quelles que soient tes bonnes intentions, si tu ne développes pas l’amour, il restera inefficace comme s’il n’existait pas en toi.

Si tu t’es converti(e) à Christ, alors sache que Dieu t’a déjà donné l’amour. L’amour est en toi, il ne te reste plus qu’à le manifester. Ne le recherche pas à l’extérieur de toi, mais plutôt en toi. Et c’est en cela que le Saint-Esprit t’aide. C’est Lui, cette eau qui coule en toi et qui, en tant que consolateur, te guérit de tes blessures émotionnelles, purifie ton être et amène l’amour à déborder.

A l’instar d’Esther, encadrée par Hégai, afin d’être présentée au roi, le Saint-Esprit nous apprend à aimer Dieu, en développant en nous les différentes caractéristiques de l’amour, qui sont aussi le fruit de l’Esprit’.

Ce texte est un extrait du livre « INSATISFAIT? Entre dans la dimension de l’Epouse de Christ » écrit par Mohammed SANOGO.

Nous vous invitons à lire l’article suivant « Le revêtement du Saint-Esprit« .

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *