A. Les Lois du Ciel.   

Il est écrit dans :   Job 38 :22-33 : 

« Connais-tu les lois du ciel? Règles-tu son pouvoir sur la terre?  »        

Les vents font partie de la quatrième loi du ciel après les lois luminaires (la loi du soleil, de la lune et des étoiles).  Voir le livre Domine et Contrôle le Monde des Cieux du même auteur Volume 1et 2 !  Il est écrit dans Zacharie 6 :1-5 : 

« Je levai de nouveau les yeux et je vis quatre chars qui sortaient d’entre les deux montagnes; ces montagnes étaient des montagnes de bronze. Au premier char il y avait des chevaux roux, au deuxième char des chevaux noirs, au troisième char des chevaux blancs et au quatrième char des chevaux tachetés, vigoureux. Je demandai au messager qui parlait avec moi : Ceux-là, que sont-ils, mon seigneur ? Le messager me répondit : Ce sont les quatre vents du ciel qui sortent du lieu où ils se tenaient devant le Seigneur de toute la terre. »   

Il tire son origine de Dieu (Zacharie 6 : 5-8 ; Daniel 7 :1-2 ; Apocalypse 7:1).  Il vient du désert (Osée 13 :15; Jérémie 4:3-18 ; Job 1 :19).  Il vient d’orient (Genèse 41 :23).  Il vient de l’Est (Job 1 :19).  Il est créé par Dieu (Psaumes 104 : 4).  2.3.  Les portes du vent d’Orient.  Il est écrit dans :   Apocalypse 7:1-2 :        

« Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retentaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne souffla point de vent sur la terre, et sur la mer, ni sur aucun arbre. » (Daniel 7 :3).          

« Es-tu parvenu jusqu’aux amas de neige? As-tu vu les dépôts de grêle, que je tiens en réserve pour les temps de détresse, pour les jours de guerre et de bataille? Par quel chemin la lumière se divise-t-elle, et le vent d’orient se répand-il sur la terre? Qui a ouvert un passage à la pluie, et tracé la route de l’éclair et du tonnerre, pour que la pluie tombe sur une terre sans habitants, sur un désert où il n’y a point d’hommes. Pour qu’elle abreuve les lieux solitaires et arides, et qu’elle fasse germer et sortir l’herbe? La pluie a-t-elle un père? Qui fait naître les gouttes de la rosée? Du sein de qui sort la glace, et qui enfante le frimas du ciel, pour que les eaux se cachent comme une pierre, et que la surface de l’abîme soit enchaînée? »   Job 38 :22-33

B. Les portes du vent d’Est.

Le vent d’orient comporte trois (3) portes parmi les douze portes de vents naturels.  Le prince des vents sort par la porte placée à l’orient et par la première porte à l’orient qui s’incline vers le midi. Il existe trois portes pour ce vent. Il apporte (voir les caractéristiques du vent d’orient) :       

1°. La première porte qui s’incline vers le midi, sort un vent de : la destruction, l’aridité,   la chaleur suffocante,  la corruption.       

2°. La seconde porte, qui est au milieu, sort le vent de :  l’égalité ou la juste mesure de toutes choses,   la pluie, la fertilité, la salubrité, la force ;   

3°.  La dernière ou troisième porte, tournée vers le nord, provient le vent de froid, a fraîcheur.  l’aridité. La nature du vent d’orient ou de l’Est ou du désert.  Ezéchiel 27 : 26-36 ; Exode 14:21 ; Genèse 1 :5 ;  Psaumes 48 : 7 ; Jérémie 18 : 17 ; Osée 13 : 15 ; Exode 10 : 13 ; Exode 14 : 21-31 ; Nombres 11 : 31 ; Psaumes 78 : 26-29 ; Job 1 : 19 ; Job 38 : 24 ; Jérémie 4 : 5-18 ;  Ezéchiel 19 : 10-14; Genèse 41 : 6 ;    

Le vent de l’Est ou d’Orient ou du désert peut-être associé dans la prière de combat avec le vent du Midi ou vent du  Sud. 

  • Il est aussi le vent chaud, de feu et de la chaleur,  
  • Il est sec. 
  • Il est un vent de feu et de brûlure  
  • Il doit souffler avec impétuosité toute la journée et toute la nuit jusqu’au matin.  
  • Il se répand et envahit la terre. 

C. Les caractéristiques du vent d’orient ou de l’Est ou du désert. 

  • Il souffle et doit souffler toute la nuit pour nous et contre le diable, surtout la nuit qui commence à partir de 15h selon le calendrier Juifs ou 0h00 selon notre calendrier . 
  • Il souffle pour enlever les problèmes opiniâtres dans notre vie, sur notre chemin et notre destinée prophétique. 
  • Il varie selon l’évolution du dessein qu’il veut accomplir de toute personne qu’il lui ordonne, afin d’agir dans les cieux comme sur la terre, surtout, sur la face de la terre habitée.  
  • Le vent d’orient ou du désert peut-être associé dans la prière de combat avec le vent du Midi  
  • Il est Sec et met à sec la mer de nos souffrances et de nos malédictions.  
  • Il peut fendre les eaux des blocages sur notre chemin des bénédictions. 
  • Il fraie le chemin, ouvre le passage et la voix de notre destinée devant un obstacle. 
  • Il fait monter et fait venir des sauterelles, afin d’envahir le pays d’Egypte qui est l’image de camps de nos ennemis.  
  • Il dévore toute la végétation, l’herbe de la terre, tout fruit d’arbres et tout ce que la grêle avait laissé ; il ne reste sur son passage aucune verdure aux arbres de champs, dans tout le pays d’Egypte, à nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il se pose et s’abat sur tout le territoire et l’étendue de nos ennemis et nos adversaires en si grande quantité qu’il n’y avait jamais eu et qu’il n’y aura jamais rien de semblable (Egypte).  
  • Il envoie les sauterelles pour couvrir toute la surface de la terre de nos ennemis, afin que leur terre devienne obscure et ténébreuse. 
  • Il fait reconnaître à Satan et ses démons, ses péchés et ses manquements et la Suprématie de notre Dieu. 
  • Il les humilie devant sa puissance et devant l’oint de Dieu que nous sommes. 
  • Il pousse nos ennemis et nos adversaires de s’humilier et de nous demander pardon pour leurs péchés.  
  • II envoie le fléau meurtrier et de plaies mortelles dans les camps de nos ennemis et nos adversaires en détruisant leur  bien.  
  • Il fait refouler la mer d’obstacles sur le chemin de notre vie et de notre destinée en soufflant toute la nuit. 
  • Il permet aux enfants de Dieu de traverser et de marcher à sec sur la mer de problème et d’obstacles, et quand ils sont poursuivis par leurs ennemis et leurs adversaires.  
  • Il fait revenir contre Satan et ses démons les eaux de condamnation et de jugement, afin de recouvrir toute leurs armées, leurs chars et leurs cavaliers et il les engloutit tous  vivants dans la mer.  
  • Il envoie la nourriture de la convoitise (les cailles) à son peuple pendant trois jours à cause des murmures et plaintes. Elle peut être envoyée contre nos ennemis. 
  • Il fait frapper les quatre coins de la maison de nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il fait écrouler et effondrer la maison sur nos ennemis et nos adversaires en tuant tous leurs fils et filles. 
  • Il brise les navires de Tarsis. 
  • Le vent d’orient et le vent du midi font pleuvoir la poussière…etc.  
  • Le vent d’orient et le vent du midi font tomber une nuée d’oiseaux aussi nombreux que le sable des mers. 
  • Il est un vent contradictoire, il châtie le peuple de Dieu, Satan et ses démons en les emportant en exil.  
  • Il vient avec des tonnerres.  
  • II vient avec le tremblement de terre. 
  • Il vient avec un bruit formidable. Il vient avec l’ouragan et la tempête. 
  • Il disperse tout groupement démoniaque de nos ennemis et nos adversaires. 
  • Il sèche  et fait tarir la source de malédiction dans notre vie. 
  • Il déracine tous les mauvais arbres et plantes dans notre vie et dans notre champ de bénédictions.  
  • Il fait sécher jusqu’à  la racine tout arbre et plante semaient dans notre vie, sur le terrain et le territoire de notre bénédiction, etc.  
  • Il arrache avec fureur Satan, nos ennemis et nos adversaires de leur place plus élevée où ils croyaient être en sûreté,  afin de les jeter par terre.  
  • Il fait sécher le fruit de nos ennemis et nos adversaires. 
  • Il fait rompre et dessécher les rameaux vigoureux des arbres de champ de nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il dévore tout arbre, ses rameaux vigoureux et ses branches par le feu, en dévorant leurs fruits. 
  • Il fait planter nos ennemis et nos adversaires dans le désert, dans une terre sèche et aride. 
  • Il brise au cœur (profondeur ou milieu) des mers Tyr (Satan et ses démons ou nos ennemis et nos  adversaires), ainsi que toutes ses richesses, ses marchés et marchandises, ses mariniers et ses pilotes, eux qui réparent ses fissures et  s’occupent de son commerce, tous ses hommes de guerre et toute la multitude qui est au milieu de lui et surtout la sirène des eaux.  
  • Il envoie des plaies mortelles dans le camp et le territoire de  nos ennemis et de nos adversaires. 
  • Il envoie des calamités dans la vie et le territoire de nos  ennemis et de nos adversaires. 
  • Il met en difficulté, dans la souffrance et en déroute nos ennemis et nos adversaires. 
  • Il brise la source, la base, l’origine et la racine du problème dans notre vie.  
  • Il brise la source de malédiction ancestrale, héréditaire, parentale dans notre vie.  
  • Il sèche, dessèche et fait tarir la source des tous les liens ancestraux, héréditaires et parentaux dans notre vie.  
  • Il brise les mains, les forces, la puissance du diable, de nos ennemis et de nos adversaires dans notre vie.  
  • Il brise et détruit en cendre irréparable l’assemblée, la demeure de nos ennemis et de nos adversaires.  
  • Il dégage le feu étincelant de tonnerre, de la grêle, de la foudre et  de tempête du désert dans le camp, territoire et l’habitation de nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il envoie contre nos ennemis et nos adversaires les oiseaux  de proies pour dévorer leurs vies, œuvres et champs.  
  • Il réduit à néant la force et la puissance de nos ennemis et de nos adversaires et du diable dans notre vie.  
  • Il fait disparaître les problèmes opiniâtres imposés par le  diable, nos ennemis et nos adversaires dans notre vie.  
  • Il écrase les œuvres du diable, de nos ennemis et de nos adversaires.  
  • Il nous apporte de la nourriture de satiété.  
  • Il refoule la mer rouge et l’océan de problèmes, de difficulté et  de grande diversité devant un fait réel et sans secours d’une personne. 
  • Il ouvre le passage devant un obstacle et une situation comme la mer,  pendant que le diable, nos ennemis et nos adversaires nous poursuivent, se déchaînent et nous pourchassent.  
  • Il engloutit les armes, les cavaliers, les hommes de guerres et  l’armée du diable, de nos ennemis et nos adversaires en les détruisant en miettes irréparables et les couvrant tous par les eaux.  
  • Il renverse le diable, nos ennemis et nos adversaires, et il  consume leurs œuvres et armées.  
  • Il tue et fait périr nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il répand de la lumière dans notre vie et fait rayonner notre  vie, notre voie et notre chemin prophétique.  
  • Il nous conduit avec la victoire dans le champ de la bataille.  
  • Il châtie nos ennemis et nos adversaires en les emmenant captifs en exil indéterminé.  
  • Il consume nos ennemis et nos adversaires par son feu brûlant.  
  • Il disperse la troupe de nos ennemis et de nos adversaires.  
  • Il arrache, détruit et déracine la source et l’origine des arbres, ses fruits et ses feuilles qui ressemblent à notre vie et tout le problème de notre vie, ainsi que nos ennemis et nos adversaires, ainsi que leurs œuvres complotées contre nous.  
  • Il dessèche la racine et la source de malédiction dans notre vie.  
  • Il arrache, détruit, déracine et abat toutes choses sur la terre, la demeure et le territoire de nos ennemis et nos  adversaires.  
  • Il fait fendre les rochers, abaisser les montagnes et aplanir  le chemin rocailleux, épineux et tortueux de notre vie.   
  • Il ruine et enlève des bannières sur nos chemins et nos voies  d’embûches.   
  • Il envoie des vanneurs pour vanner et vider le pays, le territoire, les villes de nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il suscite une nation destructrice contre nos destructeurs, nos ennemis et nos adversaires.  
  • Il envoie d’autres destructeurs sur les passages, les voies et les chemins que le diable, nos ennemis et nos adversaires nous attendent des pièges, d’embuscades en s’arrêtant pour s’installer, s’arrêter et s’opposer sur le carrefour de notre vie, afin de nous empêcher et de nous priver d’entrer dans les portes de nos bénédictions et de notre vie abondante qui nous attendent devant.  
  • Il envoie d’autres destructeurs pour briser et envahir les passages du diable, de nos ennemis et de nos adversaires dans  tous les lieux que nous devons traverser, afin d’aller sur le chemin de notre destinée en brisant tout le blocage et toute oppression démoniaque contre nous. 

D. L’importance et l’impact du vent d’orient, de l’Est  ou du désert.   

  • Il ouvre le passage à la mer rouge problème, de difficulté et de blocage.  
  • Il envoie l’impureté dans le camp de nos ennemis et adversaires.  
  • Il brise la malédiction et le pouvoir de l’esprit des eaux.  
  • Il brise le mauvais fondement de nos vies.  
  • Il brise le joug de la malédiction.  
  • Il brise tout lien héréditaire, ancestral et parental.  
  • Il fait pleuvoir la pluie de bénédiction et de la malédiction.               

Ce texte est un extrait du livre « Le mystère des 5 vents vol II: Vent D’Orient  » écrit par Béni Hugues MVEMBA M.

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *