Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit : « Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? Produisez donc du fruit digne de la repentance ». Matthieu 3:7-8

A sa demande de Simon d’acheter le don du Saint-Esprit par l’imposition des mains, l’apôtre Pierre comprit que l’ancien magicien n’était pas né de nouveau. Bien qu’il ait été baptisé et qu’il suivait assidûment Philippe (Actes 8:13) il n’avait pas réellement cru et ses pensées mystiques, sa recherche de pouvoir ne l’avaient pas quitté. Il voulait naître de l’Esprit sans être né d’Eau.

Telles sont en effet, les deux étapes que Jésus présente à Nicola pour naître de nouveau et être capable de voir le Royaume (Jean 3: 3-6). Nombreuses sont les personnes qui servent à l’église, “aveugles » ou avec le pouvoir mystique qu’elles avaient dans le monde. Simon le Magicien demeurait dans un lien bizarre de combinaison mystico-spirituelle (Actes 8:23). Les personnes comme lui ne sont pas nées d’Eau.

Qu’est-ce que la Naissance d’Eau ? (Jean 3:5)

L’eau est l’image de ce qui nettoie les souillures du corps, elle est aussi l’image spirituelle de ce qui désaltère. La Naissance d’Eau marquée par le Baptême d’Eau représente, dans l’acte d’immersion, celui qui, plongé dans l’eau, meurt à son ancienne vie et sort de l’eau comme une nouvelle personne pour vivre une nouvelle vie. C’est cela la Naissance d’Eau. Le Baptême n’est pas la Naissance d’Eau mais la marque de cette naissance. Un peu comme l’extrait de naissance d’un nouveau-né. La Naissance d’Eau est la porte d’entrée dans le Royaume.

Jean-Baptiste disait aux nombreuses personnes qui venaient recevoir le Baptême qu’elles devaient produire des fruits dignes de leur repentance. En effet. En effet, à l’époque de Jean-Baptiste, le Baptême semblait être un phénomène à la mode (Matthieu 3: 5). Plusieurs y venaient sans réellement vouloir changer de vie. Ils voulaient juste avoir dans le CV spirituel le titre de «baptisé ». Mais Jean leur enjoignait de se repentir d’abord c’est-à-dire d’avoir du regret de leur vie passée et de prendre la décision de changer de vie.

La Naissance d’Eau commence par la repentance de sa vie passée et souillée. Celui qui vient au Baptême doit avoir un profond regret de sa vie passée. Simon le magicien a cru en la Seigneurie de Jésus sans s’être repenti de son ancienne vie.

Le Baptême d’Eau s’appelle aussi le Baptême de Repentance. J’ai vu de nombreuses personnes qui viennent de manière assidue à l’église sans avoir le moindre regret de leur vie passée. Elles croient que Jésus est Seigneur mais sans vouloir être lavées de leur passé. Plusieurs parlent même de leur passé avec fierté; de ce fait, même s’ils ont été baptisés, ils ne sont pas nés de nouveau parce qu’ils ne sont pas nés d’Eau. Naître d’Eau ce n’est pas seulement être baptisé.e (plongée dans l’eau) mais c’est d’abord se repentir  vouloir changer de vie, vouloir arrêter ce qu’on faisait précédemment; c’est être convaincue de péché, se sentir salie par son passé et désirer vivement cette Eau de purification. Et toi, es-tu née d’Eau ou as tu seulement été baptisée dans l’eau ?

Comme Pierre l’a dit à Simon : « Repens-toi donc de ta méchanceté…» (Actes 8:22). La fausse prophétesse dont je te parlais précédemment avait été initiée à la divination très jeune et elle avait décidé de suivre Jésus sans réelle repentance. Malgré le fait qu’elle ait été baptisée son cœur demeurait attaché à ses anciens pouvoirs, se disant en elle-même et certainement convaincue que ce don de divination venait de Dieu. N’était-ce pas ce qu’on pensait du pouvoir de Simon le magicien ? (Actes 8:10)

Or croire en Jésus sans repentance équivaut à ne pas croire en Jésus..Tel fut le cas des Juifs en Jean 8:30 de qui il est dit qu’ils crurent; pour tant ils finirent par lapider Jésus malgré le fait qu’ils avaient cru. Tu finiras par être un.e ennemi.e de la vraie vie chrétienne si ta foi en Jésus n’est pas précédée de repentance sincère. Tu dois être lavée de ton passé car il est sale.

En Marc 16:16, Jésus n’ajoute pas la nécessité du Baptême pour ceux qui n’ont pas cru ; en revanche, ceux qui croient doivent être baptisés. Le baptême n’à pas de sens pour ceux qui ne se sont pas repentants. Es-née d’Eau ?

Ce texte est un extrait du livre « Bénignité – Fondement de la foi de Dieu – À son image pour dominer, Devo 6, septembre 2023  » écrit par Mohammed SANOGO

Voulez-vous avoir plus de ces livres gratuits? Rejoignez-nous

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *