Ces fléaux qui minent l’église africaine: la politique, le sexe et l’occultisme

Par (auteur)FLORENT V. GBEDO

“La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans cœur, comme elle est l’esprit des conditions sociales d’où l’esprit est exclu. Elle est l’opium du peuple” (Karl Marx/ 1818-1883). L’Eglise africaine continue de traîner cette piteuse étiquette peinte par Karl Marx depuis plusieurs décennies. Définie comme l’ensemble des chrétiens, ensemble de gens appelés pour sortir (pour avoir été lavés et rachetés par le sang de Jésus), l’Eglise a pour mission principale de gagner les âmes et les conduire au Royaume des Cieux. A ce titre, elle doit être le lieu où se pratiquent par excellence, l’équité, la justice, le morale, l’éthique et l’amour- puisque Dieu est amour. Mais, le constat triste qui est fait aujourd’hui est que l’Eglise en Afrique est devenue un fonds de commerce, un champ de bataille où s’entrechoquent les intérêts. Ainsi, la fondation d’une Eglise en Afrique ne se fait plus ni par sacerdoce ni par appel, mais juste pour la recherche de gain, l’escroquerie. L’orthodoxie a déserté le forum même dans les églises taxées “d’églises primitives”. L’Eglise qui vise la recherche de gain facile est prise en otage par la politique et s’en sort pour ses intérêts mondains, électoraux et égoïstes. On assiste alors à un mariage incestieux Eglise-politique qui accouche de la division, de la haine, de la méchanceté, de tous les péchés et de l’occultisme, après s’est séparé par cette pratique mondaine et ignonieuse du sexe, tout ceci constituant les attaques fondamentales redoutable de l’Eglise qu’est Satan.

Au lieu d’être un havre de paix et un pillier de développement, l’Eglise est devenue un facteur du sous-développement de l’Afrique. Elle a donc besoin d’être d’exorcisée pour retrouver ses lettres de noblesse.

 

  • Livraison

    Tous les pays de Europe, Amérique,
    Afrique, Asie, Océanie.

  • Paiement sécurisé

    Paypal, Cartes Bancaires,
    Mobile Money(13 Pays en Afrique)

5.900 CFA

Poids 0,300 kg
book-author

Avis des clients

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “Ces fléaux qui minent l’église africaine: la politique, le sexe et l’occultisme”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.