Avant de devenir un chrétien né de nouveau en 1984, William Schnoebelen aurait, selon ses dires, fait partie de l’Église de Satan durant 7 ans, de la franc-maçonnerie durant 9 ans, et de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (Mormons) durant 5 ans.

Il aurait ainsi collectionné les grades initiatiques et les titres maçonniques : 32e degré du Rite écossais ancien et accepté, 90e degré du rite de Memphis-Misraïm, 10e degré du rite d’York, 2e degré de l’Église de Satan (Ordre du Trapèze), Shriner, Sorcier Wiccan et membre des Illuminati (1er degré).

Il dénonce principalement dans la haute maçonnerie illuministe (très mal connue des basses loges rationalistes), un culte du phallus luciférien farouchement opposé aux valeurs du christianisme ainsi qu’une résurgence des cultes à mystères de l’Antiquité.

William Schnoebelen affirme également que la Watchtower, organisation qui gère l’Église des Témoins de Jehovah, ainsi que les dirigeants de Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours sont en réalité des initiés lucifériens qui utilisent ces mouvements pour camoufler en leur sein d’anciens sorciers.

L’aspect le plus intéressant mais aussi le plus intrigant de son parcours est incontestablement son initiation vampirique qui le contraignit pendant plus d’une année à se nourrir exclusivement de sang et d’hosties catholiques. Voire son allocution dans la vidéo : “La lumière derrière la franc-maçonnerie”