Gérez bien l’après-entretien d’embauche.

L’entretien, vous l’avez préparé et passé, ce n’est pas encore la fin pour autant. L’après-entretien doit donner lieu de votre part à une série d’action bien déterminée dont l’absence ou la négligence démunirait vos chances de réussite. Il est primordial d’effectuer des relances après l’entretien, surtout pour les professions commerciales. Voici quelques actions à poser après l’entretien pour maximiser vos chances de décrocher le poste :
– Faire le point

Pour ne pas répéter les mêmes erreurs, il importe de faire un débriefing après chaque entretien de recrutement. Un réflexe constructif qui suppose de se mettre en question.
– Soyez réactif
N’attendez pas plusieurs jours avant de mettre sur papier vos impressions sur l’entretien que gérez bien l’après-entretien vous venez de passer. Il y a un adage populaire qui dit : ‘’il faut battre le fer quand il est chaud’’ il est conseillé de le faire, au mieux, quelques heures après l’entretien. Au pire, le lendemain.
– Consignez des informations
Au cours de l’entretien, e recruteur a dû vous livrer de nombreuses informations sur l’entreprise et le poste que vous visez. Synthétisez ces éléments et produisez une carte d’identité de l’entreprise ainsi qu’une fiche de poste (description des missions et des compétences liées au métier, mais également au poste lui-même avec des décisions essentielles). Celles-ci viendront compléter les informations que vous avez déjà collectées, veillez à ce que ces informations soient utiles pour la suite de l’entretien.
– Évaluez-vous
Cette étape est moins aisée, car il faut prendre suffisamment de recul pour juger sa prestation. Intéressez-vous à votre attitude pendant l’entretien : gestes, position, débit de parole, moment de pause,… Ensuite interrogez-vous sur le fond. Vous-êtes vous suffisamment mis en valeur ?les compétences sur lesquelles vous avez insisté étaient-elle en adéquation avec le poste ? Votre motivation a-t-elle suffisamment transparue ? Mais aussi : à quels moments vous-êtes vous senti le moins à l’aise ? Sur quelles questions avez-vous trébuché ? Les points de faiblesses identifiés pourront être travaillés pour les améliorer.

– Utilisez ces données

Faire le constat d’une situation est une chose, mais l’interpréter afin d’en tirer des conclusions en est autre. Si vous concluez qu’il y a des points sur lesquels vous n’avez pas beaucoup assuré votre objectif serait de vous corrigez pour les entretiens antérieurs…

Ce texte est un extrait du livre « VISA D’EMPLOI » écrit par Gildas S. TONOUKOIN .

Comments (0)


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Required fields are marked *