La Grâce, la puissance de l’Évangile

Par (auteur.s)Andrew Wommack

Le livre « La Grâce, la puissance de l’Évangile » offre une réponse révolutionnaire à une question qui préoccupe de nombreux chrétiens : « Suis-je suffisamment bon pour Dieu ? ». De nos jours, de nombreux croyants croient que leur salut dépend de leur comportement et de leurs mérites, ce qui peut mener à l’anxiété et à l’asservissement religieux. Mais la vérité est que le salut est entièrement basé sur la grâce de Dieu, offerte à tous ceux qui acceptent Jésus comme Sauveur.

Dans ce livre, vous découvrirez comment la révélation de l’apôtre Paul sur l’œuvre de Jésus dans le livre aux Romains offre une réponse libératrice à cette question. Au lieu de se concentrer sur ce que nous devons faire pour être suffisamment bons pour Dieu, nous devrions nous concentrer sur ce que Jésus a fait pour nous. En comprenant que notre salut est entièrement basé sur la grâce de Dieu, nous pouvons nous libérer de l’anxiété et de l’asservissement religieux et expérimenter la véritable puissance de l’Évangile.

Ce livre est un guide essentiel pour tous ceux qui cherchent à approfondir leur compréhension de la grâce de Dieu et de l’œuvre de Jésus. Il offre une perspective biblique solide et des réponses concrètes à des questions difficiles, tout en offrant une source d’inspiration et de force pour une vie spirituelle épanouissante. Si vous cherchez à vivre une vie centrée sur la grâce de Dieu, « La Grâce, la puissance de l’Évangile » est un livre que vous ne voudrez pas manquer.

 

Andrew Wommack

Guéri miraculeusement du VIH SIDA, suivez son témoignage en cliquant ici. Quelles que soient vos maladies? Venez et soyez guéri(e) par notre Programme Miracles Guérisons Prodiges. Inscrivez-vous maintenant.

  • Livraison

    Tous les pays de Europe, Amérique,
    Afrique, Asie, Océanie.

  • Paiement sécurisé

    Cartes Bancaires, Virement bancaire,
    Mobile Money(13 Pays en Afrique)

  Poser une question
Comparer

13000 CFA

La Grâce, la puissance de l’Évangile

Suffisamment bon pour Dieu ?

De récents sondages montrent que la vaste majorité des chrétiens, qui se disent nés de nouveaux, croit que le salut dépend en partie du comportement et des mérites. Au départ, ces mêmes chrétiens ont cru que Jésus était mort pour leurs péchés mais après qu’ils L’aient accepté comme Sauveur, ils croient qu’ils doivent parvenir à un degré acceptable de piété.

Si cette approche était vraie, quel serait donc ce degré et comment savoir qu’il est atteint ? Bien que l’Eglise s’interroge depuis des siècles sur cette thématique, les réponses qu’elle avance ne conduisent qu’à un asservissement religieux et légaliste.

Quelle est donc la réponse ? Elle commence d’abord par la bonne question à poser – qui n’est pas celle-ci : “Que devons-nous faire ? » mais plutôt : “Qu’a fait Jésus ?”. Lorsque vous comprenez la révélation de l’apôtre Paul, dans le livre aux Romains, sur l’œuvre de Jésus, le prétendu ‘niveau à atteindre’ n’est plus un sujet de préoccupation ! Lisez en profondeur  »La Grâce, la puissance de l’Évangile » pour une marche profonde avec Christ.

Un peu de lecture

Nous pouvons difficilement imaginer la férocité divine qui attend ceux qui ne sont pas en Christ, il est tout aussi vrai que nous pouvons difficilement imaginer la tendresse divine qui repose déjà sur ceux qui sont en Christ. Il se peut que nous nous sentions légèrement timides, mal à l’aise ou même coupables d’insister autant sur la tendresse de Dieu que sur sa colère. Il reste que la Bible ne s’attribue pas un tel malaise.

La grâce surabondante de Christ éclipse par conséquent la culpabilité et la honte de ceux qui sont en lui. Même si nous avons l’impression que nos pensées, nos paroles et nos actions atténuent la grâce de Dieu envers nous, ces péchés et ces échecs l’amènent en fait à abonder encore davantage.

Cependant, la grâce de Dieu vient à nous dans la seule mesure où Christ vient à nous. Selon l’Évangile, Dieu ne nous donne pas une chose, mais une Personne. Approfondissons maintenant cette notion. En nous donnant Christ, qu’est‑ce que Dieu nous donne en réalité ?

Plus précisément, si nous pouvons parler de la grâce qui correspond toujours à nos péchés, mais qui vient à nous en Christ lui‑même, nous abordons une dimension cruciale de l’identité de Christ – une dimension biblique sur laquelle les puritains aimaient beaucoup réfléchir : lorsque nous péchons, le cœur même de Christ le porte vers nous.

Il se peut que cette réalité nous fasse grimacer. Si Christ est d’une sainteté parfaite, ne doit‑il pas forcément se distancier du péché ?

Nous nous trouvons ici devant l’un des mystères les plus profonds entourant l’identité de Dieu en Christ. Non seulement la sainteté et l’impiété sont-elles mutuellement exclusives, mais Christ, étant parfaitement saint, connaît et ressent l’horreur et le poids du péché plus profondément que quiconque parmi nous, pécheurs, le pourrait. Plus un homme a le cœur pur, plus il est horrifié à l’idée qu’on vole ou maltraite son prochain. À l’inverse, plus un homme a le cœur corrompu, moins le mal qui l’entoure l’affecte….

 

Poids 0,285 kg
Dimensions 20,5 × 13,9 × 1,3 cm
book-author

Avis des clients

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “La Grâce, la puissance de l’Évangile”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.