La justice et le pardon

Voilà le dernier livre de la série «Dire et vivre sa foi dans la société d’aujourd’hui». Après La jus­tice et l’abondance, qui parlait des questions économiques; après La justice et la puissance, qui parlait du pouvoir; après La justice et la connaissance, qui s’ in­téressait à la place du savoir et de la technique dans nos sociétés, voici: La justice et le pardon.

Plusieurs livres ont été écrits, ces dernières années, sur la question du pardon entre des individus. Frédéric de Coninck s’intéresse ici à une autre facette du pardon: Comment mettre en œuvre le pardon dans la société? Des groupes sociaux, des nations, peuvent-ils renouer des liens rompus? Comment donner une deuxième chance à ceux qui ont fauté ou qui ont échoué? Est-ce autre chose qu’un vœu pieux, une douce utopie? Ces questions trouvent une réponse à travers une lecture inhabituelle de l’épître aux Romains. Cette épître est lue comme la charte d’une nou­velle humanité, structurée par le pardon. Le monde de Paul n’était pas moins violent que le nôtre et il avait, tout autant que le nôtre, besoin de pardon. Paul s’est donc employé à répondre à cette question: Que doivent faire les chrétiens face aux haines qui déchirent la société?

Dans ce monde sans pitié qu’est devenue la société globale de la mondialisation, y a-t-il encore une place pour le pardon? Tout n’est-il pas que compétition? Au terme de ce parcours de quatre ouvrages sur la justice, la conclusion de Frédéric de Coninck est nette: «Dans ce monde sans pitié, la vraie justice c’est de pardonner».

  • Livraison

    Tous les pays de Europe, Amérique,
    Afrique, Asie, Océanie.

  • Paiement sécurisé

    Paypal, Cartes Bancaires,
    Mobile Money(13 Pays en Afrique)

5.945 CFA8.489 CFA

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

Dire et vivre sa foi dans la société d’aujourd’hui: un défi permanent

1. LE PARDON DANS LA VIE SOCIALE: UNE NÉCESSITÉ 

• Le Rwanda: une longue histoire de vengeances successives

• Les guerres des Balkans

• Des exemples de processus réconciliation en marche

Le Liban

L’Afrique du Sud

Le Cambodge

L’Irlande du Nord

• Un monde sans pitié, sans rémission, sans pardon,

dans la vie quotidienne

2. CULTURE, CLASSE, NATION ET PARDON 

• Quelques remarques préliminaires

• Un monde sans pitié (le retour)

• Un rapport très fin entre les considérations du début

de l’épître et l’éthique de la fin

• Une tolérance étonnante, œuvre du pardon

• Les différences culturelles aujourd’hui et ce que nous en faisons dans l’Église

3. LOGIQUES DE VIE, LOGIQUES DE MORT (L’EXEMPLE D’ABRAHAM) 

• Sortir d’une logique comptable avec Dieu

• Foi et appartenance sociale

• La vie peut prendre le dessus sur les forces de mort

• La foi qui fait aller de l’avant et qui soutient

la mise en œuvre de l’amour: Une réalité toujours actuelle

4. LE PARDON DANS LA SOCIÉTÉ GLOBALE 

• Une situation de tension

• La possibilité d’une réhabilitation comme seule réponse

complète aux destructions sociales opérées par le péché

• Du bon usage de la loi

• Comment faire avancer, aujourd’hui encore la société, avec cette tension entre la loi et la grâce?

5. LA NOUVELLE SOCIÉTÉ STRUCTURÉE PAR LE PARDON, COMMENT SE CONSTRUIT-ELLE? 

• Différentes appartenances sociales classiques remises en question à cause des dépendances qu’elles provoquent

et des pratiques qu’elles entraînent

• Un optimisme exagéré?

• Parvenir à incorporer de nouvelles pratiques

• Devenir ce que l’on peut être grâce à l’exercice des dons dans l’Église aujourd’hui encore

6. LE CŒUR DE L’ÉPITRE: UN DÉPASSEMENT DÉFINITIF DES CLIVAGES SOCIAUX 

• La fin des hiérarchies sociales liées à la naissance

• Qui sont ceux qui se considèrent comme «élus» aujourd’hui?

CONCLUSION: DE LA JUSTICE AU PARDON 

Avis des clients

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “La justice et le pardon”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.